Méthode Tomatis sur Pau - Pyrénées atlantiques (64)

La médecine a encore beaucoup à découvrir sur le syndrome autistique et ses causes. On peut cependant reconnaitre un certain nombre de signes présents chez les enfants ayant des tendances autistiques. Et celui qui apparait en premier chez ce type d'enfant, c'est qu'il n'écoute pas !
Pourtant,il entend parfaitement bien et presque au-delà du commun mais, pour des raisons que nous ne connaissons pas, il a plus ou moins coupé son écoute.
De ce fait, il a des difficultés de communication et de relation et on peut ajouter qu'il est hypersensible, souvent anxieux et qu'il a parfois des intérêts obsessionnels.
C'est donc un enfant différent des autres qui a du mal à établir des relations avec ceux de son âge.

L'écoute de la voix de la mère :
Le Dr Tomatis a beaucoup travaillé avec des enfants autistes. Il a découvert qu'on pouvait reproduire les sons que l'enfant entendait pendant la période intra-utérine en filtrant la voix de sa mère à 8000 hz. Le foetus, qui entend à partir de 4 mois et demi, est en effet en communion avec sa mère et il est constamment stimulé par sa voix. Réécouter ces sons intra-utérins lui permet de ré-ouvrir son désir d'écoute de l'autre, du monde. (lire à ce sujet : "neufs mois au paradis" d'A. Tomatis )

Personnellement mon expérience se situe essentiellement avec des enfants et adolescents présentant le syndrome d'Asperger.
Pour chacun, la méthode Tomatis leur a permis de réduire leur anxiété, d'améliorer leur relation avec les autres, de mieux gérer la frustration, d'être plus autonome.
Cette méthode est vraiment adaptée pour eux car ils sont très réceptifs à la musique et aux sons. De plus, pendant l'écoute ils peuvent faire du dessin,de la peinture, du modelage et d'autres activités qui leur permettent de s'exprimer sans nécessairement passer par le langage.

Mon fils Joël,réussissait à suivre une scolarité normale mais en Cm2,la relation avec son AVS s'est détériorée. Sa lecture restait très laborieuse et hachée et l'on craignait qu'il ne s'adapte pas à la 6ème. Joël avait beaucoup de peurs en lui (du noir,d'être abandonné,d'être seul) et des accès de colère très pénibles lorsqu'il était à table avec ses frères et sœurs.

Pendant la cure sonique,Mme Renous lui a fait faire du modelage,beaucoup de travail manuel et cela a permis une explosion de sa créativité ! À la maison,il s'est intéressé à la cuisine,à la fabrication de divers objets...Mais surtout son humeur est devenue plus égale et même plutôt gaie. Il a fait de gros progrès en lecture et il a retrouvé une relation apaisée avec son AVS; il a progressé aussi en maths. Cela lui a permis non seulement de passer avec plus de confiance en 6ème mais aussi de parvenir jusqu'en 1ère S grâce à sa volonté de réussir.

Cependant en 1ère,Joël est devenu submergé par ses devoirs et deux de ses professeurs m'ont demandé s'il entendait bien car ils étaient obligés de lui répéter les consignes. J'ai pensé alors à lui refaire faire une cure sonique,6 ans après. Cette fois,Joël était peu motivé car anxieux que cela lui prenne trop de temps sur son travail scolaire mais pendant les séances il s'est détendu en écoutant les sons allongé dans un hamac. Après la cure,il s'est senti plus en forme et il a mieux su exprimer ses besoins. Il est devenu plus synthétique et plus rapide pour son travail ce qui fait que ses devoirs ont toujours été finis avant 22h et qu'il n'a plus eu besoin de travailler le dimanche. Il a obtenu les félicitations aux deux trimestres suivants !

J'ajouterai qu'ayant accompagné Joël dans ses deux cures soniques j'en ai aussi retiré du bénéfice au niveau du sommeil,de la détente et de l'énergie.

Mon fils, Jean, âgé de 14 ans, diagnostiqué « asperger » depuis 3 ans, a toujours été différent de ses pairs. Mis à l'écart, souvent seul, il se sentait triste et déprimé.
En juillet 2016, mon ostéopathe m'a parlé d'une pédagogie de l'écoute, par le son et la musique, qui faisait des miracles sur le comportement et le bien-être.
En août 2016, j'ai contacté Martine Renous pour que Jean participe à une cure de l'écoute. Bien que Jean n'ait pas pris réellement conscience des bienfaits de la cure , moi et son entourage avons vu le changement !
Il accepte davantage les consignes. On répète moins les choses. Ses frustrations sont plus vite canalisées et il rebondit plus vite et positivement. Il se sent moins fatigué en fin de journée. Maintenant il aborde des sujets plus difficiles pour lui et il ne quitte plus une pièce en colère ou en claquant la porte comme avant. Il arrive à dire " non " ou " on en reparlera plus tard " quand c'est trop dur pour lui.
Dans une partie de la cure, il a écouté ma voix filtrée qui lui racontait les histoires que je lui lisais quand il était petit. Même s'il ne comprenait pas le sens parce que c'était filtré, il avait du plaisir à écouter ma voix et cela a du réparer des choses de façon inconsciente. Maintenant, il a acquis plus de confiance en lui et il s'entend mieux avec ses camarades de classe. Il n'est plus mis à l'écart. Je le trouve beaucoup plus calme et à l'écoute.

                         Laurence.

Copyright © 2017 Martine Renous. Tous droits réservés. Hébergeur : OVH.